Politique

#ImpeachmentDay : TRUMP Destitué ?

Donald Trump face à une procédure de destitution. Sérieusement, qui cela pourrait étonner ?

Donald Trump face à une procédure de destitution. Sérieusement, qui cela pourrait étonner ? Avec toute la controverse qui le définit depuis sa candidature et la vague de désapprobations durant son mandat à ce jour, c’est le moins qu’on pouvait imaginer.

Même si les choses se sont concrétisées il y a un peu plus de 24h, la procédure de mise en accusation du président Américain avait déjà été lancée en 2017 par certains législateurs et ses opposants, à cause du RussiaGate notamment. Rembobinons.

En 2016, il a été question de soupçons quant à une « collusion » entre l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie qui auraient manipulé des informations afin de permettre la victoire du candidat républicain aux présidentielles.

En 2019, le procureur Robert Mueller affirme qu’il y a eu ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle américaine de 2016. Cependant, son enquête n’a pas recueilli de preuves suffisantes pour établir une collusion entre la Russie et l’équipe de Donald Trump.

Nancy Pelosi

Le 24 Septembre 2019, la présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, accepte le déclenchement de la procédure de mise en accusation. D’ailleurs, lorsque les démocrates ont repris le contrôle de la Chambre des Représentants après les élections de mi-mandat en 2018, beaucoup espéraient que le débat sur la Russie serait rouvert.

Il y a encore une semaine, même si la procédure d’impeachment était lancée, elle n’était pas à l’ordre du jour. C’est la controverse ukrainienne qui a accéléré le traitement du dossier.

La procédure de destitution dans le système américain est relativement simple.  La commission judiciaire rédige l’acte d’accusation qui est votée à la majorité simple par la Chambre des Représentants. Dans le cas où les votes pour la destitution l’emportent, le président sera alors mis en accusation (impeached) et devra faire face au sénat qui donnera la décision finale à l’issu d’un procès. La destitution sera effective uniquement à ce moment-là, si l’accusé est reconnu coupable de trahison, de corruption ou de tout autre crime (high crime) et délit (misdemeanor). Le sénat peut seulement le destituer et lui interdire d’occuper un poste officiel à l’avenir. Le coupable peut ensuite être poursuivi pour les faits qui lui sont reprochés, devant un tribunal ordinaire et sera soumis aux peines prévues par la loi.

Le 18 décembre 2019, Donald Trump a été officiellement mis en accusation (impeached) par la Chambre des Représentants. Le premier article d’accusation a été adopté par 230 voix contre 197. Et le second, par 229 voix contre 198. Il en fallait au minimum 216 pour les valider. Le président se présentera ensuite devant le sénat ou il sera acquitté ou destitué.

Mais le vent semble souffler en sa faveur. Car le parti républicain est majoritaire au sénat. Les républicains lui ont toujours démontré un soutien sans faille. Même si la mise en accusation apparait comme un affront, il est très peu probable que son parti lui tourne le dos et concrétise sa destitution.

Le président Américain n’est pas destitué pour le moment. Il est mis en accusation en attendant son procès devant le sénat américain.

Andrew Johnson, Bill Clinton, Donald Trump

Trump est le troisième président Américain à faire face à une procédure d’impeachment après Andrew Johnson et Bill Clinton. Les deux avant lui ont été acquittés par le sénat. Si Trump n’est pas acquitté, il deviendra le premier président de toute l’histoire des Etats-Unis à être destitué. Ce qui ne risque pas d’arriver selon les analystes politiques.

Balance des pouvoirs, jeux des pouvoirs, conscience politique, éducation sont les mots qui me viennent en tête. Et ce sont des choses que j’aimerais voir chez moi. Mais quand ?

Pour revenir au RussiaGate, je vous conseille le documentaire « THE GREAT HACK » sur Netflix, pour tout savoir sur l’utilisation des données personnelles afin de manipuler les choix des électeurs pendant les campagnes électorales.

Pour tout savoir sur l’affaire ukrainienne, suivez ce lien .

Suivez aussi l’Hashtag #ImpeachmentDay sur Twitter pour ne rien manquer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :