Accueil Pêle-Mêle

LE CONFINEMENT ET LA DICTATURE DE LA PRODUCTIVITÉ.

Cette sorte de dictature de la productivité sur internet avec des publications pour vous traiter de paresseux ou d’indisciplinés si vous n’arrivez pas à produire malgré tout le temps à votre disposition.

Quand je suis rentrée à Abidjan au début de la crise, je me suis dis “ En voilà du temps pour TOUT FAIRE!” En plus du télétravail, j’avais prévu: 

  • Apprendre une nouvelle langue
  • Écrire une dizaine d’articles 
  • Faire du sport 
  • Lire plusieurs essais politiques 
  • Regarder des documentaires 
  • Lancer mon podcast (je procrastine depuis 1 an) 
  • Reprendre le crochet 
  • Me perfectionner dans la conduite 
  • Avancer sur mes projets personnels 

En vrai, depuis quelques semaines, je traine toute la journée en pyjama, je lis des romans policiers, je suis perdue entre appels vidéos avec mes amies, grosses siestes et visites à l’hôpital. Mon cerveau est saturé et ne peut plus ingurgiter les essais politiques que je lisais avec plaisir. 

Au début, je me suis sentie coupable à cause de cette sorte de dictature de la productivité sur internet avec des publications pour vous traiter de paresseux ou d’indisciplinés si vous n’arrivez pas à produire malgré tout le temps à votre disposition. Mais tout le monde n’est pas obligé de sortir du confinement avec mille choses apprises et 10 kilos en moins. Tout le monde ne peut réagir de la même manière face aux chocs  et leurs retombées sur la santé psychologique. 

Je ne peux plus m’en vouloir d’avaler deux pizzas en une journée et lire du Pierre Bellemare quand je ne suis pas en train de dormir. Je n’ai pas envie de conduire ou de faire du vélo. Je n’ai pas acheté mes pelotes de laine comme prévu. Et alors ? Netflix est devenu votre meilleur ami. Et alors ? 

Cette improductivité n’est pas toujours le prolongement d’une vie qui a été improductive avant le confinement. Je connais des personnes très organisées (y compris moi-même) qui sont aujourd’hui à l’arrêt. 

Si vous avez la force de tout faire, tant mieux. Si vous ne pouvez pas tout faire, tant mieux. Vous avez le devoir de remplir vos engagements, qu’ils soient de nature professionnelle ou autre. Pour le reste, on se calme et on respire un grand coup. 

Ce n’est pas une course. Prenez soin de vous et essayez de limiter comme vous le pouvez, les effets néfastes de cette période sur votre  santé mentale et physique. Peut-être que l’inspiration viendra demain, ou après demain, ou jamais. Ce n’est pas la fin du monde. 

Isaac Newton a conçu la loi de gravitation universelle pendant le confinement occasionné par la peste au XVIIème siècle. Mais tout le monde n’est pas Isaac Newton. Et être enfermé chez soi avec du temps libre à profusion n’est pas le seul moment pour produire. L’après confinement pourrait être votre moment (si Dieu nous prête vie). Alors décoincez-vous et ne vous créez pas plus de problèmes en voulant forcer les choses pour faire comme les autres. 

Soyons sincères et réalistes. Toutes ces choses sur votre si longue liste de tâches ont de très grandes chances de ne pas toutes être réalisées pendant le confinement (à moins que nous restions enfermés pendant une année). Commencez par les tâches faciles et progressez petit à petit. Vous avez le droit de tirer votre plaisir dans les petites choses. 

Mes articles sont généralement longs. Celui-là sera court. Parce que je suis fatiguée. 

Cet article n’est pas un encouragement à l’improductivité et à la paresse. Je souhaite que vous écoutiez votre corps. La vie est un choix.

Actuellement, mon but dans la vie est de sortir vivante de là. En espérant que je me réveillerai le jour suivant avec la force de faire ce que j’ai prévu. 

Je ne céderai pas à la pression de la dictature de la productivité au prix de ma santé. 

Faidra, 1880Alexandre Cabanel (1823-1889)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :